Home » Science/Tech » Découverte d’un fossile de chien vieux de 33 000 ans

Découverte d’un fossile de chien vieux de 33 000 ans

Fossil dog 33,000 years

Le fossile d’un chien domestique a été retrouvé en Sibérie par une équipe internationale de chercheurs dirigée par des archéologues russes. Cette découverte prouve que la domestication du chien remonte à plusieurs milliers d’années. Sa très bonne conservation a permis plusieurs tests. D’après la chercheuse de l’Institut de la biologie moléculaire et cellulaire de la Fédération de Russie, Anna Druzhkova, il s’agit d’un ancêtre du chien moderne. Cette explication découle des analyses ADN faites sur le fossile. Cette découverte va paraitre dans la revue américaine scientifique PLOS ONE (Public Library of Science).

Nous savons tous que le chien et le loup sont originaires du même ancêtre. C’est la période à laquelle ils ont divergé pour devenir deux races différentes qui pose problème. Elle remonterait à 100 000 ans selon diverses estimations. La présence humaine a favorisé l’évolution naturelle du loup pour devenir un chien domestique. Il faut comprendre que cette découverte remet sur la table la question du berceau du chien moderne. Les chiens actuels proviennent de plusieurs ancêtres qui vivaient dans des zones différentes du monde. La théorie qui disait que les chiens domestiques découlent d’un seul évènement est automatiquement écartée. L’origine des lignées des chiens domestiques actuels sera la plus grande question des scientifiques.

© 2012 eCanadaNow – Française · RSS · iddot;